Compte-rendu de la réunion de rentrée des CP

Après une trame commune aux deux classes, voici le ce qui s’est dit pour les CP :  

1) La classe : Ma classe est plus spacieuse cette année ce qui rend possible une autre organisation spatiale qui favorise le travail de groupe, et en particulier un atelier d’écriture face au tableau. Cette organisation pourra évoluer au fil de l’année en fonction des apprentissages.

2) Les programmes :Lecture / mathématiques : commentaire des horaires de l’emploi du temps →priorité à l’apprentissage de la lecture et aux mathématiques.

Pas de fichier de mathématiques : mais un apprentissage qui passe surtout par des manipulations, des recherches par groupe et individuelles importantes avant de s’entraîner sur l’ardoise puis passer à la phase écrite qui se fera essentiellement dans le cahier du jour. Ceci permet d’impliquer au maximum les enfants dans les apprentissages.

En Maîtrise de la langue : Pour la partie « étude du code » : utilisation de la méthode Pilotis à la progression régulière. Elle reprend la méthode des gestes « Borel-Maisonny » qui aide la mémorisation des sons. En ce début d’année, je mets l’accent sur la méthode syllabique, avec en parallèle l’apprentissage des « mots-outils ». L’étude du vocabulaire tiens aussi une part importante dans cette méthode, avec un rebrassage régulier de mots-repères qui favorise leur mémorisation. Des études ont en effet montré que les enfants qui possèdent un vocabulaire oral riche ont plus de facilité dans l’apprentissage de la lecture (ils peuvent reconnaître plus facilement de nouveaux mots écrits s’ils les connaissent déjà à l’oral).

Cette méthode me permet d’avoir le champ libre en ce qui concerne la lecture compréhension et le choix des livres de littérature de jeunesse, des documentaires, ou des recettes en fonction de notre thème de l’année.

L’apprentissage de la maîtrise de la langue comprend aussi la grammaire et la production écrite qui permet de lier l’oral et l’écrit et de fixer ou réinvestir les acquis.

La méthode utilisée n’est donc ni purement globale, ni purement syllabique, mais c’est un mélange des deux. Chaque enfant se construisant différemment, je me dois de leur proposer différentes méthodes pour que chacun puisse s’appuyer sur celle qui lui convient le mieux.

DDM : La Découverte du Monde couvre l’étude du monde du vivant, l’espace et le temps, l’éducation à la citoyenneté (que l’on nomme aussi instruction civique et morale), de la matière et des objets.

Pratique artistique et histoire des Arts: cela correspond à la découverte des différents domaines artistiques : arts visuels (peinture, sculpture, photographie, architecture…), arts du son (musique : écoute musicale, chant…), arts de la scène, etc. La pratique artistique reste prédominante, mais les enfants vont aussi commencer à acquérir une culture artistique.

EPS : (voir compte rendu commun CP/CE1). Les jours de sport sont les lundis après-midi et mercredis matin.

L’anglais : Il s’agit maintenant d’un apprentissage à part entière, à travers des chansons, comptines, des albums et enregistrements. Outre la connaissance d’une autre langue vivante et d’une culture, cela permet de faire travailler son écoute, sa prononciation, compétences que l’on utilise beaucoup en CP pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Généralement, Ces différents domaines ne se travaillent pas de manière isolée. J’essaye toujours de trouver un lien entre plusieurs domaines pour que les enfants réutilisent les nouvelles connaissances et le nouveau vocabulaire. Par exemple, les albums de lecture sont en lien avec la Découverte du Monde, les Arts Visuels peuvent être liés à la géométrie (Par exemple, nous allons travailler sur Piet Mondrian en parallèle du travail sur le repérage sur quadrillage).

 

3)Les devoirs : Je pense qu’ils permettent un lien école/familles plus étroit, et une meilleure mémorisation. Ce seraessentiellement des entraînements à la lecture, des petites « leçons » à comprendre et à mémoriser (français et mathématiques), les mots à savoir orthographier, ou des poésies à connaître. Tout ceci est travaillé préalablement en classe et il s’agit surtout de fixer, de mémoriser les apprentissages faits en classe.

4)Activités Pédagogiques Complémentaires. : Elles ont débuté lundi 7/09/15 et se déroulent les lundis de 15H35 à 16H35. La priorité est toujours donnée aux élèves en difficulté mais les contenus pédagogiques sont en lien direct avec notre projet d’école (de RPI). Nous travaillerons donc en priorité sur le langage oral, puis en fonction des difficultés repérées chez les élèves..

Conclusion : La classe de CP est une classe de transition où l’enfant devra faire preuve de plus en plus d’autonomie. Les élèves de CP apprennent aussi toute une méthodologie, une organisation qui leur servira pendant leur cursus à l’école primaire (voir au-delà). Ils vont aussi commencer à « apprendre à apprendre », à réfléchir sur le meilleur moyen de mémoriser les savoirs. Leur attitude face aux apprentissages est donc, comme à l’école maternelle, la clé de leur réussite.